Flux RSS

Les choix – 1 –

Publié le

« Où le choix commence, finissent le paradis et l’innocence. », Arthur Miller

Comme promis, je fais suite à mon post « Le super-pouvoir« , au sujet des choix que l’on est amené à faire parfois un peu malgré soi, mais qui représentent le meilleur moyen de décider de sa vie…

Est-ce que vous avez déjà ressenti cela : le sentiment que la décision que vous devez prendre va avoir un impact déterminant sur le tournant que va prendre votre vie ? Comme s’il allait y avoir un « avant » et un « après » ? Depuis quelques années, cette sensation me revient de plus en plus souvent. La sensation que je ne peux plus me permettre de me laisser porter, qu’il faut que je prenne ma vie en main, là, maintenant, pour être en accord avec moi-même, quitte à me bousculer un peu, à aller à l’encontre de mes parents (ah! leur avis compte tellement, non?), de mes amis, de ce que tout le monde imagine de moi, quitte à souffrir… pour mieux rebondir.

Et put** qu’il est difficile de prendre des chemins de vie que notre entourage était loin d’envisager pour nous… (Si tu me lis, toi qui te reconnaîtras, je pense que ceci doit te parler… ;)). Mais c’est le meilleur moyen de vivre sa vie et de ne pas la subir… Mais ça ne veut pas dire que ça la rend plus facile pour autant…

C’est pour cela aussi que ces choix sont souvent si difficiles à faire… En prenant cette décision, on ouvre une porte sur l’inconnu, sur les doutes… Il faut laisser derrière soi l’enfant que l’on était, qui suivait l’avis de papa et de maman, qui suivait le chemin qu’ils avaient tracé pour lui pour vivre enfin sa propre vie, avec ses propres aspirations, ses erreurs. Il faut leur lâcher la main pour continuer son chemin tout seul. L’expression « couper le cordon » prend tout son sens : prendre des chemins de traverses, sortir de la route que quelqu’un d’autre avait tracé pour nous, c’est un peu renaître une deuxième fois et devenir un peu plus soi-même ! C’est peut-être cela, devenir adulte? Faire ses porpres choix, les assumer et devenir celui ou celle que l’on aspire à être.

Changer radicalement de direction, c’est aussi se confronter au regard des autres, à leur jugement, à leur mine sceptique. C’est prendre le risque de na pas être suivi dans sa nouvelle vie… Se détacher du regard des autres… Quelque chose avec laquelle j’ai encore un peu de mal… Mais c’est aussi être surpris par la réaction positive de la part de personnes dont on n’attendait rien!

Tant de risques à prendre pour enfin être en accord avec soi-même… Bien sûr, on peut se tromper. Mais je suis persuadée que rien n’arrive par hasard dans la vie…. Le job de mes rêves me passent sous le nez (trois fois même)? C’est parce qu’il y a mieux ailleurs ! Chaque coup dur, chaque chute est l’occasion d’en apprendre un peu plus sur soi, après tout. Avec le recul, c’est toujours ce que je me suis dit. Car évidemment, sur le moment c’est parfois plus difficile d’être lucide. C’est pour cela que je pense qu’il n’y a pas de mauvais choix. Et que ça vaut la peine de bousculer un peu sa vie, son entourage, pour être en accord avec soi-même! Finalement, jusqu’à maintenant, les choix que j’ai eu à faire, je ne les ai jamais regrettés!

Publicités

"

  1. J’ai adoré ton post, vraiment. Je pense que l’on se retrouve tous, un jour ou l’autre, confronté à cela. De mon côté, il y a certains choix que je regrette, mais je crois que, d’une certaine manière, ils m’ont tout de même fait avancer. J’ai fait l’erreur inverse: penser qu’il fallait absolument faire le contraire de tout ce que mes parents souhaitaient pour moi. Mais, parfois, ils avaient pourtant vu juste avant même que je m’en rende compte 😉

    Réponse
    • C’est le drame avec les parents einh? Quand ils ont raison mais qu’on s’en rend compte trop trad! Grrr!
      Pour le moment je n’ai jamais regretté les choix que j’ai fait. Mais je pense que là encore, tout dépend de comment tu abordes la chose! Si tu te trompes et que tu prends cette « erreur » comme un pas en avant, une façon d’avancer, c’est plutôt positif! Et c’est une manière d’en apprendre sur soi!
      Merci pour ton commentaire et à bientôt (peut-être dans un nail bar, si j’y prends goût ;))

      Réponse
  2. hello 😉 je tombe par hasard, (celui là comme il fait bien les choses!!!) sur ton blog et « the » post…qui me parle mais quelque chose de dingue. C’est à 40 ans (j’en ai 45), que j’ai enfin « osé » prendre ma vie en main. Un changement radical, une nouvelle vie car la mienne m’étouffait et comme tu le dis si bien « j’ai osé ouvrir la porte à l’inconnu » et ce avec la déprobation totale de ma famille…mais qu’importe je l’ai fait, avec la trouille au ventre, avec les tripes qui se retournait à chaque pas avancés. Aujourd’hui après 5 ans, donc…me voilà « MOI » enfin. J’ai fait mon choix, je ne suis plus spectatrice de ma propre vie mais enfin actrice et j’en sui bien heureuse. Grâce à la blogo j’ai avancé et je continue. Des erreurs j’en ai fait sûrement mais c’est pour mieux grandir ça j’en suis certaine maintenant. Ton post est super, je continue ma lecture pour piocher des idées lectures parce que oui j’adore aussi ;-))) biz et à bientôt sur la blogo

    Réponse
    • Coucou Shang!

      Merci beaucoup pour ton commentaire plein d’espoir! C’est toujours encourageant d’entendre des expériences positives comme la tienne, vraiment!
      Ouh et tu me fais penser qu’il faut que je refasse un petit post lecture un de ces jours! J’ai lu plein de livres bien ces temps!

      Encore merci et à très bientôt j’espère!

      Réponse
  3. Wow…je n’ai jamais vraiment été confronté à cela, mais je n’ai encore que 17 ans, je suis toute jeune. Mais je crois que je vois de quoi tu veux parler et que j’y ai déjà touché un peu, mais un petit peu, parfois.
    En tout cas, tu en parles magnifique bien et on sent que ces mots devaient sortir de toi. C’est bien d’écrire, tu ne te sens pas mieux après?
    Définitivement, j’adore tes articles! 🙂

    Réponse
    • Salut!

      Merci pour ton gentil commentaire!

      Ah si, je me sens mieux après, c’est toujours bénéfique pour moi d’écrire quand il se passe ce genre de choses dans ma tête, j’aimerais bien avoir le temps de le faire plus souvent!

      A bientôt,

      Biz!

      Réponse
  4. Très bel article ! Bravo. Je partage tes propos que j’ai pris plaisir à lire. Oui, faire des choix pour être acteur de sa vie ; S’y faire une PLACE dans un environnement qui nous convienne . Ne pas subir.

    Réponse
  5. Snif snif, pas de nouvel article?

    Réponse
    • Ca va venir hihi. J’ai dû un peu délaisser mon blog ces jours par manque de temps 😦
      J’ai plein d’idées, mais je peine un peu à y mettre de l’ordre. Mais j’ai eu un coup de coeur littéraire et je vais en parler très bientôt!

      Biz

      Réponse
  6. Je me suis retrouvée dans ton article! ❤
    L’an prochain je me réoriente. Ca me fait hyper mal au coeur, j’ai toujours été majeure de promo, donc promise à la réussite, j’ai bossé comme une folle et tout ça pour me réorienter -_-
    Mais c’est ça ou être prof de lycée, et être prof, c’est tout sauf facile, on est à peine soutenu. Du coup, j’ai dû faire un choix, et il m’a pas mal noirci l’année, peur de faire le mauvais choix, peur de me tromper… :/
    Bel article en tout cas!

    Réponse
    • Je suis sûre que tu as pris la bonne décision! Ca ne sera sans doute pas tous les jours facile, mais tu verras avec le recul tu n’auras pas de regrets! On en reparle dans quelques année 😉

      Réponse
  7. Coucou !

    Je viens à peine de découvrir ton blog que j’aime beaucoup. Tu dois être une personne très positive et pleine d’espoir, qualités qui se perdent aujourd’hui…
    Je suis à la fois très étonnée et rassurée : je ne pensais pas qu’à 31 ans ou plus on pouvait être encore confronté de manière accrue à la difficulté de faire des choix, d’être responsable et d’être libre (comme Sartre avait raison !). En effet, j’ai 20 ans, l’âge de « tous les possibles » : en fait je n’aime pas cette expression car elle donne l’impression qu’à 20 ans, n’importe qui est épanoui, or je suis la preuve que non ! J’ai la facheuse tendance de me comparer aux autres jeunes de mon âge, de les trouver plus « accomplis », plus « libres » et vivant beaucoup plus à fond leur jeunesse que moi (alors qu’en fait, j’en sais rien du tout !)… Mais je vois que je ne suis pas la seule à désirer le changement, et vouloir prendre sa vie en main n’a pas d’âge. Cela veut dire – et là encore c’est très positif ! – que l’humain est beaucoup plus capable qu’il ne l’imagine, le champ des possibles est immense, il suffit (hum, pas si simple, hein !) de s’en donner la peine et d’arrêter d’avoir des idées noires !
    Voilà, je te remercie pour ce chouette post.

    PS : Je viens de France. Comme j’aimerais visiter la Suisse, dis-moi, comment c’est là-bas ?
    Bsx

    Réponse
    • * »j’ai la fâcheuse tendance à »

      Réponse
    • Hello Morgane!
      Merci beaucoup pour ton commentaire! J’adore! Ca me fait très plaisir que mon billet te parle.
      En effet, « même » à 31 ans on est encore confrontés à la difficulté de faire des choix, et pour tout te dire j’ai l’imperssion que plus on avance dans la vie, plus on y est confronté.
      Mais comme tu le dis, il n’y a pas d’âge pour prendre des décisions, changer sa vie, changer de voie.
      J’essaie de rester positive et pleine d’espoir, et je n’ai pas trop à me plaindre de ma vie, mais comme tu dis ce n’est pas toujours si simple. Par exemple, ces jours, en période de stress intense, j’ai du mal à rester positive et à voir le bout du tunnel, et j’ai souvent envie de juste baisser les bras, surtout par rapport au travail. Comme toi, j’ai tendance à me comparer sans cesse aux autres et à me trouver moins bien, donc c’est parfois dur d’avancer ainsi…

      Tu as envie de venir visiter la Suisse? Mais n’hésite pas si tu en as la possibilité en tous cas! C’est un pays magnifique!

      Bisou et à bientôt j’espère!

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :