Flux RSS

Archives de Catégorie: Voyage

Québec

Publié le

Après notre petite virée dans les White Mountains et l’Acadia National Park, nous posons nos valises à Québec, pour 2 nuits. Dès notre arrivée à l’hôtel, nous sommes tout de suite mis dans le bain : la gentillesse et le sens de l’accueil des québécois est à tomber par terre! La réceptionniste est adorable, nous pose plein de questions, nous donnent des bons plans, et termine par : « Ah vous verrez, j’ai upgradé votre chambre, comme ça vous aurez plus d’espace et une jolie vue ! ».  Trop contents les deux touristes! Oué! Et voilà où nous avons dormi les deux nuits qui ont suivi :

Une jolie surprise qui nous a consolé du temps un peu maussade et pluvieux.

On serait bien resté dans notre chambre au chaud à profiter du room service, mais nous décidons quand même de partir à la découverte de la ville. Et là, pareil qu’à Boston, gros, gros coup de coeur ! C’est une ville absolument adorable, aux habitants plus que charmants! Vendeurs et serveurs ont vite fait de nous taper la causette comme si on avait gardé les cochons ensemble ! On se sent tout de suite à l’aise, où que l’on aille.

C’était un vrai bonheur de se balader dans ces jolies rues ou sur cette promenade en bois, emmitouflés dans nos bonnets et vestes bien chaudes. Peut-être à cause de l’heure un peu tardive ou du froid, les rues n’étaient pas très fréquentées et on se sentait agréablement seuls au monde.

La journée du lendemain, nous avons fait un petit crochet par les Chutes de Montmorency, à quelques 10 minutes de voiture de la ville. Nous avons choisi l’option semi-flemmards, en prenant le téléphérique pour y monter MAIS en descendant à pieds, quand même 🙂

Le reste de la journée, après un petit tour au Château Frontenac, nous profitons de nous balader, de glandouiller dans un petit café, de manger des crêpes, de faire un peu de shopping et de tomber encore un peu plus amoureux de cette ville !

Dans les prochains articles, des baleines, du gîte en forêt, des paysages de cartes postales, du soleil, tout ça quoi!

Publicités

White Mountains et Acadia National Park

Publié le

Enfin un peu de nature dans notre périple! Même si les grands parcs américains restent des endroits très balisés, sécurisés et organisés (difficile de se sentir seul au monde ou un peu « à l’arrache »), je ne me lasse pas de tant de beauté et d’immensité. Comment ne pas avoir le souffle coupé ou ne pas ressentir une certaine émotion face à ces grands espaces. Lors de notre premier voyage sur la côte ouest il y a deux ans, nous avions fait pas mal de marche et de randonnées dans les parcs nationaux. Les possibilités sont infinies, aussi bien à l’Ouest qu’à l’Est, que l’on soit débutant ou plus expérimenté. Cette année mon pied ne me permet plus de profiter autant des jolis sentiers et la marche a dû se limiter au minimum lorsque c’était possible. Mais heureusement (ou pas, dirons certains) les parcs sont très praticables en voiture, ce qui nous a permis d’admirer des paysages grandioses tout en me ménageant. En plus, la nature a déjà revêtu ses habits d’automne. Le rouge, l’orange et le jaune se mêlent aux nuances de verts pour nous offrir des tableaux magnifiques.

Quelques photos des White Mountains tout d’abord…

image

image

image

image

image

Et en voici quelques-unes de l’Acadia National Park…

image

image
image

image

image

image

image

image

Ces photos vous donnent un tout petit aperçu de ce qu’on peut y trouver. En plus, je pense que même le meilleur des appareils photos est incapable de rendre compte des magnifiques couleurs des arbres!

Au prochain article : Québec, une ville que nous avons adoré!

Comme d’habitude, plus de photos sur mon Instagram, pseudo Dididoumdida

Boston

Publié le

À croire que la Grande Pomme voulait nous garder encore un peu… Au moment de récupérer notre voiture de location, aucune de nos deux cartes de crédit ne fonctionnait… Il faut bien sûr que ça arrive un dimanche quand toutes les banques sont fermées… Nous avons bien failli nous retrouver sur le carreau avec nos bagages… Heureusement, après quelques coups de fil à Visa, tout rentre dans l’ordre et nous pouvons tracer la route au volant de notre voiture en écoutant du gros hip hop de gangsta mais aussi de grands groupes encore méconnus mais à l’avenir prometteur 🙂

image

image

Sur la route pour Boston nous faisons un crochet par Cape Cod, une région qui regroupe plusieurs petits villages tout à fait charmants et presqu’un peu flippants dans leur perfection. Petites maisons colorées, pelouses parfaitement entretenues, tout est propre et net et bien rangé. Un peu trop bien… Je suis sûre que les personnes qui y vivent ont des cadavres cachés dans leur placard !!! Malheureusement je n’ai pas pensé à prendre de photos….

Le soir nous arrivons à Boston et alors là… je dois dire que j’ai eu un vrai coup de cœur pour cette ville, que nous avons eu tout le loisir de visiter le lendemain. Après l’agitation new-yorkaise, cette ville à dimension plus humaine s’offre à nous comme un havre de paix, une vraie bouffée d’oxygène. Ça peut paraître bizarre de dire ça d’une ville mais c’est vraiment l’impression que j’ai eue dès que nous avons commencé à nous balader. De la verdure, du calme, des rues pavées… Tout y est joli, en particulier l’architecture, où les gratte-ciel très modernes côtoient harmonieusement  les bâtiments anciens. C’est un réel plaisir de s’y promener, de flâner dans les parcs, de se perdre dans les petites ruelles et de faire du shopping dans la rue marchande la plus mignonne du monde. Un endroit où il a l’air de faire bon vivre!
Je vous conseille vivement de ne pas faire l’impasse sur Boston lors d’une virée sur la côte Est!

image

image

image

image

image

image

image

image

Prochaines étapes : White Mountains et l’Acadia National Park !

Plus de photos sur mon compte Instagram, pseudo Dididoumdida

New York

Publié le

Première étape de notre voyage de noce, New York. Immense, bruyante, énergique, magnifique, épuisante. Nous quittons la ville aujourd’hui, direction Boston. Je ne suis pas fâchée retrouver un peu de calme. J’ai beaucoup aimé découvrir NY mais je n’ai pas eu le coup de cœur pour cette ville. Il faut sans doute un peu plus que 5 jours pour vraiment l’adopter et s’y sentir à l’aise. Tout est si énorme, si haut, si rapide…. il faut s’habituer. Cela dit, nous y avons passé 5 jours hauts en couleurs, entre balades, visites de musée (le MOMA est mon préféré), visite chez le médecin (imprévue, celle-là…), vol en hélicoptère et comédie musicale!

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Plus de photos sur mon instagram (mon pseudo : Dididoumdida.

C’est la première fois que je poste un article depuis  mon téléphone…Désolée si la mise en page n’est pas au top ;).

À très bientôt!

%d blogueurs aiment cette page :